> Sciences et technologie
Exemples de séquences pour le cycle 3
Sciences et technologieExemples de séquences pour le cycle 3 > L'eau souterraine, une ressource épuisable ?

L'eau souterraine, une ressource épuisable ? Projet pédagogique décliné sur la consommation de l'eau

L'eau souterraine

  • Problématique : Doit-on limiter les prélèvements d'eau dans la nappe souterraine ?


  • L'eau n'est pas une ressource inépuisable. Les besoins augmentent considérablement avec l'augmentation de la population et le niveau de vie. Il devient important de maîtriser les besoins en eau et sa répartition. Il faut, aussi, qu'elle soit de bonne qualité pour éviter le développement et la propagation de maladies et toute forme de pollution.


 



 Référentiel des activités proposées :

Composantes du S4C

Éléments signifiants observés

   C1.1

    C2

  • 1.1 - Lire et comprendre l’écrit.
  • 2 - Coopérer et réaliser des projets.

   C1.2

    C3

   C1.3

    C4

  • 2 - Mobiliser des outils numériques pour apprendre, échanger, communiquer. 
  • 4 - Mener une démarche scientifique ou technologique, résoudre des problèmes simples.

   C1.4

    C5


Compétences disciplinaires travaillées

  • Réaliser en équipe tout ou une partie d’un objet technique répondant à un besoin.
  • Formaliser une partie de sa recherche sous une forme écrite ou orale.
  • Exploiter un document constitué de divers supports (texte, schéma, graphique, tableau, algorithme simple).
  • Relier des connaissances acquises en sciences et technologie à des questions de santé, de sécurité et d’environnement.

•  Contenu pédagogique :

  Éléments de synthèse

  • L'école et le collège sont alimentés en eau par des prélèvements dans une nappe souterraine. Cette ressource en eau est épuisable si les prélèvements sont supérieurs à la recharge de la nappe souterraine. L’Homme réalise des objets techniques (« piézomètre ») permettant de répondre à des besoins (mesurer le niveau des nappes souterraines inaccessibles). À l'école (mais aussi à la maison), nous utilisons de l'eau pour répondre à nos besoins, mais nous devons surveiller le niveau des nappes et éviter le gaspillage car l’eau souterraine est une ressource épuisable.
  • Remarque : la notion de potabilité est travaillée dans une autre séquence.

  Piste d'évaluation


  Situation déclenchante

  • Le professeur rappelle la problématique du projet : Consommons-nous trop d’eau à l’école ou au collège ? Nous savons que l’eau du robinet dans notre commune provient du sous-sol.
  • Les élèves découvrent que les quantités d'eau souterraine varient au cours des saisons, puis ils cherchent à élaborer un objet technique permettant la mesure du niveau des nappes d'eau souterraines (démarche technologique).

  Intention pédagogique

  • Comprendre ce qu’est une ressource « épuisable » en mettant en oeuvre une démarche d’investigation. Mener une démarche technologique pour élaborer un objet technique répondant à un besoin (mesurer le niveau d’une nappe d’eau souterraine).

    Cette séquence suit l’identification de l’origine de l’eau du robinet alimentant l’école : la nappe d’eau souterraine et la modélisation du sous-sol au niveau d’une nappe (modèle analogique).

    Lors d’une première séance, par une recherche d’informations et un raisonnement mené à partir de l’étude d’un modèle analogique, les élèves constatent que la quantité d’eau souterraine varie au cours des saisons : l’eau souterraine est une ressource épuisable.

    Lors des deux séances suivantes, les élèves mènent une démarche technologique (résolution de problème technique) pour réaliser un objet technique répondant à un besoin : mesurer le niveau d’eau de la nappe souterraine.

    Cette séquence a été pensée pour être réalisable sans matériel spécifique « de laboratoire », avec quelques achats de matériel en grande surface de bricolage et du matériel de récupération.

•  Cadre organisationnel :

 

 Durée de l'activité :    8H30 

 

      Groupe       ½ Classe       Classe entière       Autre

Commentaire : Cette activité est composée de x séquences destinées au professeur des écoles et de collège. Il décidera de son adaptation pour une éventuelle fabrication par les élèves, en fonction de la démarche technologique qu'il aura choisie de privilégier, mais aussi du niveau de cycle dans laquelle cette démarche s'inscrit.

  Un point d’eau à proximité des élèves est indispensable.

 Matériel nécessaire :

  • • Séance 1 - des postes informatiques, un récipient de type petit aquarium, vivarium ou une bassine (hauteur de 40 cm environ), du sable et du gravier.
  • • Séance 2 et 3 - on retrouve le modèle de matériel de la séance 1, des tubes PVC (diamètre de 3 à 6 cm)– des rouleaux d’essuie-tout vides - une perceuse - de la corde ou ficelle de cuisine – des feutres indébiles - des morceaux de tissus – des filets plastiques (contenants de fruits ou légumes de grande surface), des billes, des balles de ping-pong, des pailles, des gommes, règles, éventuellement d’autres matériaux selon les projets des éves.
  • Remarque : Au collège, on peut envisager un approfondissement avec l’utilisation de matériel plus spécifique et la réalisation d’une sonde piézométrique envoyant un signal sonore ou lumineux.

 

MEN
accédez à  votre espace